Née à Lille en 1977, Juliette Mouquet, hypersensible à la nature, écrit ses premiers poèmes à l’âge de 9 ans puis réalise des études supérieures en sciences de la vie et de l’environnement.

Elle effectue des missions dans différents pays en voie de développement et devient ingénieur en santé environnementale.

 

En janvier 2006, son premier recueil de nouvelles et poésies " Amour, lire attentivement la notice" est édité.

Le fil conducteur de ce livre est le sentiment amoureux: quotidien de différents personnages pris sur le vif de l'émotion.

 

Juliette Mouquet c'est aussi une voix cristalline parsemée d'écorchures qui trouve ses influences chez Fréhel, Gréco ou Beth Gibbons. Elle écrit pour des groupes pop rock dans lesquels elle interprète ses paroles métaphoriques (second prix du tremplin Rock en stock 2005 de Versailles avec le groupe Amaszone) et participe à différentes création dont le Complaint's Choir du Belluard Festival à Fribourg en Juin 2008 dirigé par Eric Linder alias Polar.

 

Son second recueil intitulé "En marchant" paraît en mars 2010 : ressenti de ses voyages sur les terres d'Afrique, de Madagascar, d'Europe et sur les profondeurs du cœur humain. Ses poésies ont été reprises et adaptées par Véronique Sauger dans l'émission "Conte du Jour et de la nuit" sur France Musique en février 2011.

 

Les poèmes comme matière essentielle pour donner vie à un répertoire de chansons Pop-folk: Juliette Mouquet a travaillé avec Maurice Steinecker, à la fois compositeur, guitariste, peintre et producteur sonore. Naturellement ils composent une palette de chansons tout en nuance. Le duo "les Mo de June" prend vie pour offrir au public un répertoire métaphorique, vrai, sensible notamment lors du festival là-haut sur la colline en juillet 2011 aux côtés d'une belle programmation: Louis Chedid, Abd Al Malik et Zaz… Après deux ans de travail, les Mo de June nous offre un premier Album créatif " Dévisager des jardins" où la parole est donnée à la poésie mêlée à des ambiances Folk, pop, et électro.

 

En mars 2013, juliette Mouquet signe son troisième recueil "fragments d'une poésie urgente" chez flammes vives. Un livre plus engagé jusque dans sa forme où les numéros ne correspondent pas à une obligation de résultat mais des moments suspendus où le lecteur se confronte à l'émoi poétique et la réflexion philosophique.

 

Depuis juin 2014, elle est sur les routes de la poésie vagabonde, périple littéraire, musical et humaniste pour lequel elle a tout quitté : son métier d'ingénieur sanitaire, son appartement et sa sécurité affective. Une consécration à une vie de troubadour des temps modernes !

 

En Novembre 2014, elle signe un recueil de Nouvelles " Fracas identitaires" aux éditions dédicaces (Canada) . La nouvelle " Clair-obscur" qui ouvre ce recueil a obtenu le premier prix Charles Batut 2013. Elle a participé au salon Expozine 2014 de Montréal pour présenter son ouvrage.  

 

En 2016, "La peau de l'exil" paraît aux éditions Flammes Vives. Juliette Mouquet a souhaité traiter le sujet de l'exil par la fenêtre ouverte de l'amour.

 

En avril 2018, paraît aux éditions du Tourneciel, les carnets de route de la poésie vagabonde. Un très beau livre qui retrace plus de trois années sur les routes du monde en récits, photographies et poésies.