Déclaration

Je déclare la nécessité vitale pour chaque être humain d'apposer son front contre la sève d'un arbre, pour sentir battre l'énergie nourricière, que ce géant vert, en eau et en air, redonne à la terre. Les pieds dans l'humus, l'homo sapiens réapprendra l'humilité. Et connectera son cerveau sur-sollicité, surendetté à un réseau de racines ancestrales, où dans des temps immémoriaux, la canopée lui servait d'assise et le protéger. Ainsi, les mains sur les tempes, l'homme ploiera peut-être de cette vision essentielle, du sens profond de la vie et de ce que son espèce en a fait. L'arbre dans son immobilité généreuse redressera lentement ses vertèbres contre son tronc. Quelques larmes lui monteront comme la rosée d'un nouveau jour. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0