RAD'ART à Valenciennes

Après les ateliers d'écriture vivifiants dans les écoles, je reprends la route. Arrêt à Bailleul, notamment à la friterie pour un plat typique Ch'ti : Frites fraîches, fricadelle et Leffe ! Je me délecte de chaque bouchée...J'arrive dans l’après-midi à Valenciennes où je suis invitée le soir à Rad'Art, une soirée peinture et poésie. Valenciennes proche de Saint-Amand les eaux, là où mes grands parents paternels avaient un commerce : les vêtements mouquet. J'ai d'ailleurs dans mes cartons, une brosse à cet effigie ! C'est dans le jardin de ma grand-mère que je me souviens avoir eu, vers l'âge de 9 ans, ma première émotion d'écriture... Un quart de siècle a passé, les vivants s'en sont allés vers d'autres sphères. Il reste juste mon père et un cousin. Dans la médiathèque de Valenciennes dont l'architecture me ravit avec ses briques et ses petites niches, je découvre mon livre de poésie «  En marchant ». J'y reste quelques heures en travaillant de nouveaux textes et en me nourrissant de lectures du poète haïtien Jean Mettelus :

 

Autrefois le voyageur prenait le temps

de lire sa boussole

Dans le campement des épines

Dans l'épaisseur dense des feuilles

L'éclair et l'averse ravivaient son désir d'éternité

 

Extrait de « Voyance »

 

Je me rends à la première soirée Rad'Art à l'atelier du Neuf Bourg. C'est un concept de Denise Jardy-ledoux, une mise en dynamique autour de l’œuvre d'un peintre et la lecture de textes sur une thématique donnée pour engendrer en commun des mots, des phrases qui donneront un poème collectif sur l’œuvre offerte aux yeux. Ce soir la thématique est l'eau et les rêves autour d'une peinture de Rémi Fiquet. J'y lis deux textes « Ton mouchoir » et « polychrome »

 

Polychrome

 

Noir, à la tombée de l’œil

Bleu, à la tombée de l’air

Fleur sous la terre, à l’enrobée du cercueil

Baiser sous le gui, à la tombée de l’hiver

Rouge, à la tombée des femmes

Blanc, à la tombée des armes

Fleur sous la robe, à la rosée des cuisses

Fleur au fusil, à la tombée des milices

 

Extrait d' « En marchant »

 

La soirée s’avère prolifique d'images et de mots.

Rémi Fiquet est un jeune artiste Valenciennois, à la fois joyeux et torturé.

Il se vide de sa substance dans un bouquet de couleurs.

Passionné par la poésie, il n'aime pourtant pas lire, peut-être juste l'écouter.

Doux rêveur, il noie ses souffrances dans la barbe à Papa. 

Il pourrait être blond, brun ou encore roux cela ne l'empêcherait pas de croquer la vie avec gourmandise. Tel un fantôme blanc, il dessine avec ses lignes molles dans sa caverne imaginaire.

A découvrir absolument !

Écrire commentaire

Commentaires : 0