Peinture, Poésie et Mystique...

Durant la semaine bleue dans les Vosges, j'ai été hébergée par Tof Blanc. Un artiste aux multiples facettes: peintre, sculpteur, jongleur. Sa maison est hallucinante! Avec des matériaux de récup, des idées folles, il transforme chaque pièce en oeuvre d'art. Les discussions, autour de repas créatifs, nous ont porté vers l'affinité du magnétisme et de l'invisible. Mon chemin est emplie de résonnance mystique. "La poésie par des voies inégales et feutrées, nous mène vers la pointe du jour, au pays de la première fois" Andrée Chedid. Tof organise une soirée poétique et intime. Au coin du feu crépitant, je lis mes fragments à voix haute alors que le poéte Said Dib entre dans la piéce. Rencontre immédiate par la vibration d'une lecture. Je découvre des extraits de ses recueils " la plévre des jours" et " Tranquillement Tranchant". Son écriture franche, sensible et torturée me parle sans détours. La percèe lumineuse vers l'âme. Une personnalité originale et attachante, il est aussi psychothérapeute. Nous échangeons nos recueils avec une dédicace réciproque. Lorsque je lis la sienne le lendemain, dans le silence d'une piéce, les larmes me montent aux cils. Le chemin continue, je palpe l'humanité de ces rencontres comme on pétrit une terre humide pleine de promesses...

 

Mi-blessé, mi-froissé

Je prolonge ma guerre

J'ai refait mes paupières

Brûlées par un sanglot

Je me suis dessiné

Des lèvres plus tenaces

Je mords avec la nuit

Le jupon qu'il faudrait à mon âme

pour calmer sa fournaise

En moi, s'acharne la meute

 

Said Dib

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0